Hiverner sa piscine | Bayrol
Vous cherchez
un produit, un conseil, une solution...
Hiverner sa piscine

NOS CONSEILS D'EXPERTS

Lorsque vient l’hiver, il est nécessaire de mettre en sommeil votre piscine : c’est ce qu’on appelle l’hivernage. Cette étape est indispensable dans le cycle d’entretien d’une piscine. Il faut en effet prendre soin de votre piscine toute l’année et ce, même en hiver. Vous préservez ainsi la qualité de votre eau et de vos installations, ce qui facilitera le moment venu la remise en route de votre piscine.

Hiverner sa piscine Nos experts vous expliquent les bonnes pratiques de l’hivernage et vous présentent les deux techniques d’hivernage que sont l’hivernage traditionnel (dit « passif ») et l’hivernage dynamique (dit « actif »).

Pourquoi faut-il hiverner sa piscine ?

En fin de saison, il est essentiel de protéger la piscine et l’ensemble de ses équipements. Pour que vous puissiez retrouver un bassin en parfait état, après les quelques mois d’hiver, certaines opérations sont indispensables.

Parmi ces opérations, on trouve le traitement d’hivernage qui a pour but d’éviter une trop grande prolifération d’algues et des dépôts calcaires dans le bassin durant l’hiver. L’adjonction d’un produit d’hivernage est donc indispensable, car protéger l’eau en hiver, c’est aussi protéger la piscine et faciliter la remise en route au printemps.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’hivernage ne se résume pas à bâcher la piscine. Il ne s’agit là que d’une étape de l’hivernage parmi d’autres. D’ailleurs, un bon hivernage n’est pas nécessairement accompagné d’un bâchage.

Ainsi, nous avons répertorié pour vous deux techniques d’hivernage bien distinctes : l’hivernage traditionnel (dit « passif ») et l’hivernage dynamique (dit « actif »), à vous de choisir la technique la mieux adaptée à vos besoins.

Choisissez la technique la mieux adaptée à vos besoins
  • Puripool super hivernage
    Tout d'abord, il vous faut préparer votre bassin

    Avant tout, il faut attendre que la température de l’eau soit inférieure à 15°C pour procéder à la fermeture du bassin. À cette température, les bactéries et micro-organismes n’ont plus les conditions adaptées pour se développer.

    Durant l’hiver, en cas d’hivernage traditionnel, il est fortement recommandé de garder la piscine partiellement en eau. Le bassin est ainsi mieux protégé des aléas atmosphériques, la pression de l’eau évite l’enfoncement des parois du bassin (en cas de mouvements de terrain) et cela compensera la pression du sol et de la nappe phréatique. Le bassin sera également moins exposé aux chutes d’objets en cas de rafales de vent.

    C’est aussi le moment idéal pour nettoyer la piscine en profondeur (parois, ligne d’eau, panier de ) et pour détartrer le filtre.

    Il vous faudra éliminer l’ensemble des impuretés avec un traitement choc avant d’ajouter à l’eau le produit dit « d’hivernage ». Il permet de conserver l’eau cristalline pour une réouverture au printemps en toute simplicité.

    Sans produit d’hivernage, c’est 100% de risque que votre eau devienne verte et que la remise en route soit plus difficile. En effet, des algues se développent et le calcaire ayant précipité, peut détériorer le revêtement en le tachant. Notre produit d’hivernage, Puripool Super contient un anticalcaire et un très concentré afin de prévenir de la formation de tartre et de la prolifération des algues. Il est compatible avec tous les traitements et tous les systèmes de filtration.

  • Hivernage passif
    Vous optez pour un hivernage passif

    L’hivernage passif est la méthode la plus couramment pratiquée. Il consiste à arrêter totalement le système de filtration de la piscine, à vidanger les tuyaux et à installer des flotteurs d’hivernage pour qu’en cas de gel la pression ne s’exerce pas sur les parois.

    Conseil

    Lors d’un changement d’eau, et en particulier lors des lavages à contre-courant, l’eau rejetée ne doit pas nécessairement être vidée à l’égout. Elle peut donc être utilisée pour arroser le jardin pour les plantes non comestibles (ne pas arroser votre potager). Il faut toutefois observer une règle : veillez à ce que la teneur en désinfectant soit nulle que vous utilisiez du chlore, de l’oxygène actif ou du brome.

    Ainsi, si vous souhaitez prendre de l’eau directement depuis la piscine, mesurez impérativement la teneur en désinfectant, et assurez-vous qu’il ne reste plus de trace dans l’eau. Si vous disposez d’une citerne ou d’un bac dans votre jardin, vous pouvez l’utiliser comme système de «stockage provisoire». Cette méthode est recommandée car le chlore se dégrade après une courte période.

    Attention

    L’eau de vidange d’une piscine ne doit jamais être déversée dans les eaux piscicoles.

    L’hivernage passif semble être le plus adapté pour les maisons secondaires. En effet, cette solution permet aux propriétaires d’éviter d’entretenir le bassin pendant la période où la résidence est vide.

  • Hivernage dynamique
    Vous optez pour un hivernage dynamique

    Contrairement à l’hivernage passif, l’hivernage dynamique permet à la piscine de ne pas être complètement inactivée. Le système de filtration continue de fonctionner au moins 4 heures par jour, aux heures où le risque de gel est le plus important. Il faut penser à mettre en place une continue afin de traiter le bassin et à prévenir les dépôts de calcaire et la prolifération des algues avec Puripool Super.

    L’opération de mise hors d’eau de l’équipement du bassin est souvent fastidieuse. Dans le cas d’un hivernage actif, il n’est plus nécessaire et la remise en route est beaucoup plus rapide.

    L’eau du bassin est plus facile à récupérer au début du printemps puisque l’eau est régulièrement filtrée. À l’inverse la méthode d’hivernage passif implique un traitement plus long et fastidieux le jour de la remise en route du bassin.

    L’hivernage actif s’applique généralement aux piscines des résidences permanentes. La filtration de l’eau (au moins 4 heures / jour) permet de maintenir une belle qualité de l’eau car la filtration retiendra les impuretés apportées par l’environnement.

    Cette solution est principalement utilisée dans les régions où les hivers sont peu rigoureux. En cas de températures négatives, il est conseillé de filtrer 24H/24 afin d’éviter la formation de gel dans les canalisations.

    Une fois que toutes les étapes de l’hivernage actif ont été respectées, vous pouvez continuer à profiter de la vue sur votre piscine été comme hiver.

Le pur bonheur tient en 4 étapes

Etape traitement piscine N°1 BAYROL - Equilibre de l'eau - Ph

Nos conseils en 4 étapes pour une eau propre et saine toute l'année


Vous êtes revendeurs ?

checklist

Check list

Pour ne manquer d'aucun argument de vente auprès de vos clients

Kit communication

pour présenter vos produits sous leur meilleur jour

Un suivi personnalisé

pour disposer de toutes les infos en saison