Éviter les problèmes d'eau verte | Bayrol
Vous cherchez
un produit, un conseil, une solution...
Éviter les problèmes d'eau verte

TOUT AU LONG DE LA SAISON

Lorsque l’eau de la piscine devient verte et les parois glissantes, c’est le signe que des algues sont en formation. Heureusement, il existe des solutions pour éviter de tels désagréments. L’eau conservera sa pureté pourvu qu’on emploie les bons produits, en prévention ou en soins curatifs.

Eaux vertes

Quelles sont les causes d’une eau verte ?

La prolifération d’algues microscopiques dans la piscine peut être liée à différents facteurs, qui peuvent se cumuler et nuire à l’efficacité des désinfectants.

Les causes de cette prolifération peuvent être multiples, en étant d’ordre technique, d’origine climatique ou humaine. En se combinant, ces facteurs accélèrent le processus.

Si votre belle piscine à l’eau cristalline est prise d’assaut par des algues vertes, pas de panique, nous mettons à votre disposition une gamme complète de solutions performantes et efficaces.

  • pH trop élevé
    ► Un pH trop élevé

    L’une des causes de l’apparition des algues est un déséquilibre acido-basique de l’eau. En mesurant le , on voit si l’eau est trop acide (pH trop bas) ou trop basique (pH trop élevé). Généralement, un pH supérieur à 7,6 favorise la prolifération des algues. Lorsque l’eau est naturellement très calcaire ou très acide, il faut veiller à la rééquilibrer souvent. Les eaux riches en minéraux et en oligoéléments favorisent également le développement des algues.

    Solution :

    Avant tout traitement, il est indispensable de mesurer régulièrement le pH de l’eau de la piscine. Un pH trop élevé ou trop faible minimise l’action des produits d’entretien et favorise l’apparition des algues. Le pH idéal de l’eau se situe entre 7,0 et 7,4.

  • Temperature-elevee
    ► Les facteurs climatiques

    Si une eau chaude est particulièrement appréciée par les baigneurs, c’est aussi un facteur de risque. Une forte hausse des températures, un temps instable et orageux, de fortes pluies ou une contamination extérieure favorisent l’apparition des algues dans le bassin. Sous l’effet de la chaleur, le chlore consomme également plus rapidement.

    Gestes préventifs :

    Ajoutez fréquemment de l’eau fraîche, vérifiez et rectifiez le en cas de temps orageux. En augmentant l’apport en chlore, vous limiterez le risque de voir l’eau tourner.

  • Filtre
    ► Les facteurs techniques

    L’encrassement du filtre ou une durée de filtration trop courte dans la journée peuvent causer le développement des algues vertes. Un défaut ou une panne de la pompe de filtration sont également des facteurs à considérer.

    Les bons gestes :

    • Si vous avez un , vérifiez régulièrement le manomètre qui indiquera un défaut de filtration. Nettoyez le filtre par des lavages à contre-courant régulièrement en moyenne 1 fois par semaine (dès que la pression du manomètre augmente de 0.2 à 0.3 bars par rapport à la pression lorsque le filtre est propre).
    • Si vous avez un , nettoyez les cartouches plus fréquemment, car elles s’encrassent rapidement. Enfin, changez le média filtrant ou les cartouches de filtration avant qu’ils ne se trouvent en fin de vie.
  • Monde piscine
    ► Les facteurs humains

    Une fréquentation intensive de la piscine par un nombre important de personnes peut constituer un facteur aggravant. Les nageurs polluent en effet naturellement l’eau par le biais de matières « organiques » (sueur, cheveux, crème solaire…). De même, un entretien insuffisant du bassin pourra favoriser l’apparition des algues. Si les skimmers ne sont pas vidés, lorsque l’épuisette n’est pas passée et que des débris végétaux s’accumulent au fond de la piscine, il peut s’ensuivre une montée des phosphates, principales sources de nourriture des algues.

    Solutions simples :

    Nettoyez la piscine fréquemment (une fois par semaine) et investissez dans un robot nettoyeur. En cas de fréquentation intensive de la piscine (notamment s’il y a des enfants), vous pouvez prévoir, comme en piscine publique, un pédiluve. Ce bac d’eau chloré permettra d’éliminer feuilles, terre ou poussières, polluant la piscine. Enfin, conseillez aux personnes fréquentant la piscine de se doucher avant de plonger.

Algues, et si c’était un problème de phosphates ? 

Si vous ne parvenez pas à vous débarrasser définitivement des algues dans votre piscine, c’est peut-être à cause d’un taux élevé de phosphates.  

Apportés par la pluie, les déchets végétaux ou encore les baigneurs, les phosphates nourrissent les algues et favorisent leur développement. A partir d’une certaine concentration de phosphates dans l’eau de la piscine, les algues prolifèrent et il est difficile de s’en débarrasser. En effet, une présence importante de phosphates dans l’eau (supérieure à 0,1 mg/l) réduit l’efficacité du chlore et des anti-algues classiques.

Eaux-vertes-phosphate
  • Phosphate teststrips
    ► Pensez à mesurer le taux de phosphates dans l’eau !

    Bien qu’essentielle, la mesure du taux de phosphates est souvent négligée. C’est pourquoi nous avons développé un nouveau kit Phosphate Kit Test qui permet d’analyser le taux de phosphates dans l’eau de votre piscine. Simplement et rapidement.

  • Eaux vertes Nophos
    ► Vous avez un excès de phosphates ?

    Pour tous ceux qui ont, dans leur piscine, des problèmes récurrents d’algues dus à un excès de phosphates dans l’eau, nous proposons Nophos, un traitement liquide hyper-concentré compatible avec toutes les méthodes de traitement et tous les systèmes de filtration. C’est une façon efficace de prévenir le développement des algues, en agissant directement sur les phosphates dont elles se nourrissent, et de renforcer l’action des désinfectants et des . Avec Nophos, les phosphates sont agglomérés, retenus dans le filtre, puis éliminés.

    Pour une action curative

    En cas de problèmes d’algues récurrents ou de forte présence de phosphates dans l’eau (> 0,1 mg/l), versez directement dans le 50 ml de Nophos pour 10 m³ d’eau. Après le traitement, si la concentration en phosphates est toujours élevée, renouvelez le dosage de produit.

    Pour une action préventive

    • Si vous êtes équipé d’un filtre à cartouches ou à diatomées, versez Nophos le soir après la baignade, directement dans le bassin, 20 ml de produit pour 10 m³ d’eau, devant les buses de refoulement, filtration en fonctionnement.
    • Si vous avez un , mettez dans votre panier de skimmer Superflock Plus, une cartouche souple de floculant spécial filtre à sable qui contient du lanthane, un anti phosphates très efficace. Le produit agit efficacement et en continu contre les eaux troubles tout en éliminant les phosphates.

Le pur bonheur tient en 4 étapes

Etape traitement piscine N°1 BAYROL - Equilibre de l'eau - Ph

Nos conseils en 4 étapes pour une eau propre et saine toute l'année


Vous êtes revendeurs ?

checklist

Check list

Pour ne manquer d'aucun argument de vente auprès de vos clients

Kit communication

pour présenter vos produits sous leur meilleur jour

Un suivi personnalisé

pour disposer de toutes les infos en saison